Prix de l’Audace Artistique et Culturelle

Discover this article in English

Le collège Val de Rosemont de Giromagny est le lauréat 2018 du Prix de l’Audace artistique et culturelle de la Fondation Culture & Diversité – catégorie Collège pour son projet « Le Temps de la terre ».

Marina Zindy, professeur d’Arts Plastiques et céramiste plasticienne, a initié et coordonné ce projet.

Collège Val de Rosemont, Lauréat du Prix de l’Audace Artistique et Culturelle

Deux élèves ont présenté le projet et se sont vus remettre le prix par Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, vendredi 29 juin 2018 lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Matignon à Paris, en présence du Premier Ministre Edouard Philippe et du Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Nicoline et Rémi ont représenté le collège.

Le prix de l’Audace artistique et culturelle a été créé en 2013 à l’initiative de Marc Ladreit de Lacharrière, Président de la Fondation Culture & Diversité (à gauche de l’image), afin de valoriser le travail mené quotidiennement sur le terrain par les enseignants, les artistes, les institutions et associations culturelles avec les collectivités territoriales pour familiariser les élèves aux arts et à la culture.

Soutenu par le dispositif départemental Cultures Collèges, le collège Val de Rosemont avait été tout d’abord retenu au niveau académique pour représenter la Franche-Comté puis la Bourgogne-Franche-Comté. Près de 80 dossiers ont été pré-validés au niveau national par les Rectorats et les Directions Régionales des Affaires Culturelles, puis étudiés par la Fondation Culture & Diversité.

Cinq ont ensuite été sélectionnés pour chacune des catégories (école, collège, lycée) avant d’être soumis à un jury présidé par Jamel Debbouze.

Le projet « Le Temps de la terre » :

http://ecerfvelee.com/site/le-temps-de-la-terre/

Photographie, Mme Perrin
Les deux élèves du collège et la Ministre de la Culture. Photographie, Mme Perrin

Vingt élèves ont pu se rendre à Matignon à Paris pour la remise du Prix de l’Audace artistique et culturelle.

Plus de deux cents élèves étaient concernés cette année par le projet.

Deux élèves, Rémi Lorenne et Nicoline Thomas ont expliqué le projet en une minute chacun.

Bravo à eux !

Deux artistes ont représenté le partenaire culturel ; l’IEAC, Institut européen des arts céramiques de Guebwiller. http://www.arts-ceramiques.org/

Pierre Hauwelle qui nous a fait découvrir l’argile, nous a émerveillé, élèves comme adultes, lors de l’atelier de tournage l’an passé et qui nous a accueilli dans les locaux de l’IEAC cette année.

Lauriane Firoben http://www.firoben-ceramique.fr/ qui a été l’artiste du dispositif «Arts et Sciences» et qui a travaillé autour de la thématique de l’homme-nature avec la terre sigillée.

Tous les deux sont formateurs à L’IEAC.

Trois professeurs, Mme Geiger, coordinatrice des projets voyages, Mme Perrin, coordinatrice du projet ERASMUS+ et Mme Zindy, coordinatrice du projet « le Temps de la terre », ont accompagné les élèves avec Mme Artioukhine, principale adjointe du collège.

Team Lab 

Avant de nous rendre à Matignon, nous en avons profité pour visiter une installation numérique saisissante exposée à la Villette :

https://www.youtube.com/watch?v=b6PROp_CFKk

Les élèves étaient émerveillés. Ils ont beaucoup apprécié ce mariage de poésie et de technologie.

Comme Matignon n’était pas loin du marché de créateurs, place St-Sulpice, nous avons pu apercevoir le travail de nombreux céramistes. Une grande joie !

https://www.lesjourneesdelaceramique.paris/en/

Enfin, l’attente et l’excitation de pouvoir entrer à Matignon !

Jamel Debbouze, la mosaïque

Nous avons fait partie des derniers groupes à entrer dans l’hôtel de Matignon … Heureusement !

Car nous avons pu voir une célébrité sortir de sa voiture.

J’ai pu prendre une photo avec le Président du jury, Jamel Debbouze.

Première approche, furtive.

Les lauréats ont été reçus par le Premier ministre Edouard Philippe, le Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer. La Ministre de la Culture Françoise Nyssen et par le Président de la Fondation Culture & Diversité Marc Ladreit de Lacharrière.

La cérémonie s’est très bien déroulée et était émouvante.

Les élèves ont été invités à poser autour du Premier ministre.

Photographie Sylvère Petit

Lors du goûter dans le jardin, le Président du jury, Jamel Debbouze est venu nous saluer, faire des photos et signer des autographes.

Marc Ladreit de Lacharrière, M. Blanquer, Jamel Debbouze, Mme Nyssen … Marina Zindy et les élèves lauréats de collège et de primaire. Photographie Sylvère Petit.
J’ai réalisé ces photos lorsque nous tentions, Maël et moi, une expédition jusqu’à Jamel Debbouze.

Maël lui a alors demandé s’il pouvait faire une empreinte dans une boule d’argile pour pouvoir recueillir une trace de cette rencontre.

Il a testé la matière entre ces doigts et nous a proposé un mini sketch en appliquant l’argile, non pas sur son doigt mais sur son nez ! L’humoriste n’a pas hésité,  il a revisité le nez de clown sous un aspect plus terre à terre.

Un moment unique, un échange bref mais véritable.

J’ai ensuite demandé à M. Blanquer et à Mme Nyssen, leur empreinte digitale respective.

M. Blanquer, Ministre de l’Education nationale, Jamel Debbouze, artiste, et Mme Nyssen, Ministre de la Culture.

De beaux cadeaux pour le collège !

Seconde approche, étonnante !

 Il y a plusieurs années au collège Val de Rosemont, j’ai imaginé une mosaïque évolutive.

A chaque fois qu’il y a eu une rencontre ; avec d’autres élèves, d’autres intervenants ou d’autres adultes, nous avons pu matérialiser cet événement en ajoutant une ligne à cette empreinte digitale monumentale.

Les trois empreintes VIP, seront cuites et exposées dans la mosaïque à la rentrée car les élèves sont en vacances !

Les photophores

Ayant la chance d’être invitée à Matignon, j’ai réalisé à cette occasion, une céramique pour le Premier Ministre et pour le Président du Jury, Jamel Debbouze.

Edouard Philippe pratique la boxe, c’est pourquoi j’ai choisi de le représenter en plein action. Il « décroche les étoiles » pour « illuminer sa vie ».  La porcelaine est translucide au niveau de l’étoile et de son cœur, la lumière en émane lorsque le photophore est allumé.

Pour Jamel Debbouze, il s’agit d’un photophore en porcelaine reprenant l’image de son spectacle « Maintenant ou Jamel ».

 https://www.jameldebbouze.fr

Il y a trois étoiles avec une lettre au centre de chaque étoile : M comme la première lettre du prénom de sa femme et L comme la première lettre des prénoms de ses enfants.

Jamel Debbouze a été très touché en le recevant et m’a remercié.

Troisième approche : réussie !

REMISE DU PRIX DE L’AUDACE ARTISTIQUE ET CULTURELLE 2018, Communiqué de presse :

http://static1.fondationcultureetdiversite.org/teasers/4/67/4/@/15594076-cp-29-juin-2018-prix-de-l-audace-artistique-et-culturelle-orig-1.pdf

Pour tout savoir: http://static1.fondationcultureetdiversite.org/teasers/7/67/7/@/15578026-paac-2018-web-orig-1.pdf